RECIT N°4

Je sens sur moi chaque regard que les autres posent sur moi. En me volant la chance de leur fournir le moindre détail sur les conséquences de mon choix ou de ma situation ils m’amputent le droit de leur confier ma peur face à ce gouffre social.

Les autres, dressent certainement de moi le portrait d’une gamine paumée, engrossée bien trop jeune par un gamin au moins aussi irresponsable qu’elle. J’arrive à lire lisiblement l’avenir qu’ils m’offrent, les raisons de mon échecs et les faibles chances de la pauvre petite chose recroquevillé dans sa poussette de connaitre un jour la paisible chaleur d’un foyer car condamné à vivre la vie déséquilibré qu’une mère précoce à égoÏstement choisie pour elle.

Mon regard ne croisera que très peu de fois le leur, le poids du jugement aura eu raison de ma courte determination à paraitre au moins un peu « normale », je sentirai toutefois, toujours, la désapprobation de ma situation. J’ai honte et le poids de leurs jugements ne sera jamais sans conséquences, je comprend alors que je ne suis pas la seule responsable de mon incapacité à donner à ce petit être la force d’une mère qu’il mérite pourtant d’avoir.

Le reste du monde étouffera par son mépris mes troubles espoirs de faire goûter à ma fille la douceur d’une vie que j’ai moi même connu dans le passé et m’expulsera vers la pénombre d’un monde de survie sociale et d’insécurité.

Je n’accorderai plus assez de temps à mes rêves pour me transporter vers des envies de meilleur, je n’ai plus le temps pour rêver ni assez de place pour mes rêves. A présent, il y a elle, moi et le brouillard…

Alizée T.

2 réflexions sur “RECIT N°4

  1. Karine Demierre-Rossel dit :

    Carrément poignante ta manière de résumer en ces quelques lignes l’impact terrible de ces regards sur les possibilités de virevolter et de résilience de nous, mères ados. Si seulement ces « adultes » dont nous faisons maintenant entièrement partie pouvaient se rendre compte ne serait-ce qu’un petit peu plus de l’énorme responsabilité incluse dans leurs regards.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s